AccueilRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionFAQ

Partagez | 
 

 Dynah de Dorhyarmen Reine d'Usomne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dynah Reine de Dorhyarmen
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 38

Feuille de personnage
Race:
Âge:
Alignement: Neutre

MessageSujet: Dynah de Dorhyarmen Reine d'Usomne    Mer 24 Nov - 6:15

"Il est préférable d'être reine une heure que duchesse toute sa vie."

Dynah de Dorhyarmen
Reine d'Usomne, Princesse de Dorhyarmen, Maîtresse d'Eorlinda.
Fille de Keithän Lazuli de Dorhyarmen et de Yüll Rain d'Oriac.

                              

                                                        *I rule the world



  • Âge : 23 ans;
  • Fétiche : le tigre;
  • Arme de prédilection : la dague;
  • Pouvoir : maîtrise l'ancienne magie du royaume;
    dernière détentrice des pouvoirs royaux héréditaires



In Her Mind


"Sans moi, ce monde ne va nulle part. C'est très simple. Au moment même où je disparaîtrai, votre univers sombrera dans un chaos que vous ne pouvez pas concevoir. Alors je vous conseille fortement de ne jamais l'oublier, et de veiller sur moi plus que sur votre vie. Le moindre des habitants de ce royaume l'ignore, mais mon absence serait un poids terrible sur sa vie. Voyez, ils m'adorent. Protégez-moi, comme si la vie de ce que vous aimez le plus en dépendait. Jurez-moi allégeance, envers et contre tout.
Je ne tolère aucune faiblesse de ma part, je n'en tolérerai pas plus de vous. Maintenant allez, et n'oubliez pas votre serment."






What She Looks Like



Une grande femme, à la silhouette oubliée de l'antique peuple de Dorhyarmen, traverse la ville et à son passage le silence se fait. Ceux qui ne l'ont jamais vu la reconnaissent, cette démarche flottante et cette peau dorée ne se retrouvent nulle part ailleurs dans le Royaume. Elle dépasse d'une tête tous ses sujets et pourtant, selon les critères de cette race dont elle est la dernière représentante, elle n'est pas très grande.
Son visage allongé dégage une sérénité à toute épreuve. Pourtant la sagesse de ses yeux verts en amande est parfois tempérée par une flamme brûlant au fond de ses prunelles. Alors elle paraît jeune et humaine. Cette vague sauvagerie qui se devine par moments se retrouve dans ses traits : des lèvres plus charnues qu'elles ne devraient, une abondante chevelure d'un brun rougeoyant (quand les Anciens avaient des cheveux fins d'un blond cendré), un corps musclé par une longue pratique du combat à l'épée. Ces particularités elle les doit au sang d'Oriac qui coule dans ses veines.
L'immense connaissance et le pouvoir de Dorhyarmen associés à la puissance physique d'Oriac, affinée chaque jour par un entraînement sévère, en font un adversaire redoutable pour les ennemis du Royaume.





"De ce côté de l'Univers, Je suis l'unique Régente de la mémoire de ce Royaume. Et plus encore. S'il faut un jour s'opposer au Dieux, mon armée les renversera. Et si pour les vaincre, je dois les tuer un par un de mes mains, je n'hésiterai pas. Car les Dieux sont faibles, ils se sont oubliés et perdus, et je suis forte, héritière des plus grandes races que ces terres aient jamais portées. Et il n'est pas né, celui qui pourra s'opposer à moi."
Ainsi commençe le Serment des Anciens, serment que récita Dynah de Dorhyarmen le jour de son couronnement, qui advint à la mort de sa mère, dix-neuf ans après sa venue en ce monde.

Il faut savoir ici qu'elle appartenait à la race de Dorhyarmen, dont il ne restait, de génération en génération, qu'une seule représentante. Cette race oubliée du reste du monde, presque éteinte, survivait encore à travers les Reines de Dorhyarmen, et dans les Royaumes de Dhör, qui appartenaient autrefois à cette terre mais s'en étaient depuis longtemps détachés à jamais. Or ces créatures avaient une longévité exceptionnelle, quoiqu'elles ne fussent pas, hors de Dhör, immortelle. Si bien que, lorsqu'elle mourut, Keithan de Dorhyarmen avait vécu un millier d'années. Elle aurait pu vivre plus, le peuple de Dorhyarmen vivait autrefois des milliers et des milliers d'années. Mais elle s'était lentement lassée de la vie à la mort de Yüll d'Oriac, qu'elle avait aimé contre toute sagesse. Elle avait alors, sentant qu'elle ne pourrait plus supporter longtemps la lassitude qui l'envahissait, rappeler à elle sa fille unique et l'avait éduquée aux règles de ce monde pendant 19 ans encore. Après quoi elle s'était éteinte.
Car tel est le destin des Reines de Dorhyarmen, qui sont restées par amour pour ce Royaume et ont renoncé à l'éternité paisible de Dhör, la mort. Dans les temps qui ont précédés cette ère, lorsque le peuple de Dhör habitait encore ce monde, ses représentants naissaient en Dhoryarmen et ne rejoignaient les terres sacrées de Dhör que pour échapper à la vieillesse. A présent que ces temps sont révolus, les Reines ne connaissent Dhör que dans leur jeunesse. Elles y sont emmenées avant même que leurs yeux ne s'ouvrent et ils y restent jusqu'à ce que leur heure soit venue. Alors elle quitte le Royaume Regretté pour n'y jamais revenir.

Ainsi à ces dix-neuf ans Dynah de Dhoryarmen avait-elle déjà vécu presque deux cent ans. Mais le temps n'est pas le même à Dhör qu'à Dhoryarmen.

Lorsque Dynah posa la couronne de Dorhyarmen sur sa tête, le Royaume était en paix comme il l'était depuis sa naissance et comme il le resta encore plusieurs années après son couronnement. Mais la jeune fille savait ce que tout autre avait oublié, elle était au courant de toutes les guerres, de toutes les ruines, de la moindres monstruosités que recelait cette planète et elle n'eut de cesse que de se fortifier elle et son royaume. Fière elle l'était, plus qu'aucun autre de sa race, et le serment qu'elle prêta en montant sur le trône était tout sauf vain. Exigeante elle l'était envers elle, ne s'autorisant aucune faiblesse, s'imposant une discipline de fer pendant de nombreuses années, opposant à la fougue du sang d'Oriac une volonté de fer. Son principal souci était de renforcer sa maîtrise de la magie de Dhoryarmen, dont la connaissance s'était émoussée avec le temps.
Durant une quinzaine d'année elle ne fit donc que s'entraîner, suivant distraitement les affaires du Royaume. Ce n'est qu'au jour de son couronnement qu'elle commença à exercer ses dons de stratège et à les affiner.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesoleilnoir.my-rpg.com
 

Dynah de Dorhyarmen Reine d'Usomne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine du Rock se présente !
» Un petit mot sur la reine...Haitienne du Canada
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A long time ago... :: Personnages et compagnie. :: Fiches personnage-